ACCUEIL

Récupération après un trail

La pratique du trail peut engendrer une lourde fatigue chez ses pratiquants, ainsi, il est primordial de s’accorder un temps de repos entre deux séances. En poursuivant la lecture de cet article, vous découvrirez à quoi sert la récupération après un trail, ainsi que différentes manières de récupérer efficacement avant votre prochaine course !

À quoi sert la récupération après un trail ?

Un entraînement expose volontairement notre corps à un stress, de plus, une séance peut s’avérer plus ou moins éprouvante en fonction de l’objectif de cette dernière. À la suite d’un entraînement intensif, notre stock d’énergie (principalement le glycogène) est réduit et il est possible d’être plus ou moins déshydraté. En outre, nos fibres musculaires peuvent avoir subi de micro-lésions.

La récupération après un trail est donc nécessaire afin de récupérer de manière optimale, avant d’entamer une nouvelle séance. Enfin, en favorisant une bonne récupération, on optimise de fait la surcompensation, cette phase déterminante où l’organisme se régénère pour dépasser son niveau initial.

Savoir évaluer son niveau de fatigue après un trail

Il est nécessaire de savoir évaluer son niveau de fatigue après un trail, dans l’optique d’adopter la méthode de récupération la plus adaptée. Il s’agit de savoir écouter son corps pour éviter toute blessure.

La fatigue ressentie après un trail peut varier selon plusieurs paramètres tels que nos habitudes, notre état psychologique, notre métabolisme, ou encore la façon dont on s’hydrate et notre nutrition. Le niveau de fatigue varie évidemment selon la course effectuée, plus on ressent de fatigue et plus la récupération sera longue

Après un trail, notre corps a besoin de temps pour récupérer, il faut alors prendre en compte la difficulté de sa séance pour adapter le délai de repos.

Nos conseils pour bien récupérer après un trail

Rééquilibrer son organisme

La récupération après un trail implique le fait de retrouver l’équilibre de son organisme, après que cette épreuve ait puisé dans les réserves de notre corps. Premièrement, il est conseillé de s’hydrater en buvant beaucoup d’eau, et ce, immédiatement après la course, ce qui facilite aussi l’élimination de l’acide lactique et des déchets produits par le corps durant l’effort.
Il faut également maintenir une alimentation saine et équilibrée, sans oublier d’écouter son corps.

Une forte envie de consommer des aliments sucrés après un trail peut traduire un véritable besoin de notre organisme, qui réclame ce dont il a besoin pour se ressourcer.

Récupérer de manière active

La récupération musculaire active consiste à pratiquer une activité légère, dans l’optique de se remettre en forme après un trail. Pour cela, il est possible d’effectuer une marche d’une heure ou une promenade à vélo, à titre d’exemple. Cette méthode permet à notre corps de récupérer plus rapidement.

Il est conseillé, pour une bonne récupération active, de ménager son rythme cardiaque en stabilisant sa fréquence à environ 70 % de sa fréquence cardiaque maximale (FMC). Ce rythme est idéal pour faciliter l’élimination rapide des déchets par le corps, grâce à une meilleure oxygénation des muscles. 

Certains sports se prêtent parfaitement à la récupération active, tel que les sports “portés”. Les activités portées sont celles qui préservent les articulations des chocs et permettent de récupérer plus rapidement, comme la natation ou le vélo. La pratique de ce type de sport lors de la récupération active est idéale pour reprendre en douceur après un trail.

Récupérer de manière passive

La récupération passive est une méthode qui consiste à laisser le corps au repos complet, afin de lui permettre de se remettre en douceur de l’effort fourni lors d’un trail, notamment en s’assurant que notre fréquence cardiaque ne dépasse pas les 60 % de notre FMC.

Cette méthode est particulièrement conseillée à la suite d’un trail très long ou intense. Il s’agit alors de ne pas pratiquer de sport pendant plusieurs jours, en se contentant de vaquer à ses activités quotidiennes. En outre, la récupération passive favorise la récupération mentale après un trail, en se déconnectant totalement de sa pratique sportive.

Nos autres articles :

Manger après le sport : choisir le bon moment et les bons aliments

Que manger après le sport ?Après une bonne séance de sport, notre corps est épuisé, et ne demande qu’à être alimenté pour pouvoir se reconstruire rapidement. Dans cet article, nous aborderons l’importance de manger après le sport, ainsi que les aliments à consommer...

Coup de fatigue après le sport : Comment le gérer ?

Coup de barre après le sport : qu’est-ce que ça signifie ?Le coup de barre après le sport est connu de tous les sportifs, peu importe leur niveau. Cependant, en identifiant le type de fatigue ressentie et en adoptant quelques bons réflexes, il est possible de diminuer...

Récupération après le sport : Nos conseils

Bien récupérer après le sport : quels conseilsDans l’optique de bien récupérer après le sport, il est primordial de prendre soin de ses muscles et de son corps afin de réparer les dommages corporels causés par les séances. En poursuivant votre lecture, vous...

CBD pour soulager l’arthrose : ce qu’il faut savoir

CBD et arthrose : que faut-il savoir ?Plusieurs millions de personnes souffrent d’arthrose, c’est d’ailleurs la maladie articulaire la plus courante en France. Pourtant, la médecine traditionnelle ne parvient pas à traiter tous les malades souffrant de cette...

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux !